Retour

Le camp de la Torpille – La plage des Jaunais

Contexte

Le secteur Torpille / Jaunais constitue le débouché vers l’océan du plateau agricole qui s’étend entre Pornichet et Saint-Nazaire, continuité majeure d’espaces ouverts (agricoles ou naturels) entre l’océan et la Grande Brière.
Les Jaunais est l’une des 20 plages de Saint-Nazaire, surveillée en été. Il s’agit de la dernière plage avant Pornichet. Elle est surplombée par un espace vert planté de pins et agrémenté de tables. De l’autre côté de la route de l’océan, un grand parking aménagé, notamment pour les camping-cars fait la jonction avec deux sites d’intérêt méconnus :
– le camp de la Torpille : vestige de la Seconde Guerre mondiale composé de 21 blockhaus, le site est interdit au public mais il est possible de le longer et d’y découvrir les vaches qui y paissent.
– les landes de Cavaro : dunes grises boisées avec des « clairières » sablonneuses.

Enjeux

– Révéler un « haut-lieu » du littoral métropolitain
– Ouvrir les vues entre la plage des Jaunais et le Camp de la Torpille
– Requalifier l’espace entre la plage et le camp pour faire émerger un micro-lieu du sentier littoral : permettre en haute saison, l’installation d’une offre de restauration mobile ou de vente directe.
– Renforcer le réseau de cheminement existant par un maillage transversal à la ligne de côte. A terme, la ligne de crête « des cromlechs » offre un itinéraire privilégier qui réunit tous les points hauts entre littoral et rétro littoral : Sémaphore de Chémoulin, Camp de la Torpille, Cromlech, Tumulus.
– Envisager, sur une partie du camp de la Torpille, l’installation temporaire d’hébergement insolite ou la mise en place d’événements de petite jauge.

Partenaires

CARENE – Saint-Nazaire agglomération / Ville de Saint-Nazaire / Ville de Pornichet / État / Département de Loire-Atlantique / Saint-Nazaire Agglomération Tourisme / Office du tourisme de Pornichet

Chiffre clé

21 : le nombre de bunkers que l’on dénombre sur le camp de la Torpille

© Christian Robert